Les Cépages

Nous avons 35ha de vigne, dont 19ha en Melon de Bourgogne pour l’ Appellation d’Origine Contrôle : Le Muscadet, et 16ha constitué d’une dizaine de cépages qui produisent plus d’une dizaine de cuvées surprenantes.


Le Melon de Bourgogne

C’est l’unique cépage utilisé dans l’AOC Muscadet Sèvre et Maine. Ancien cépage bourguignon, il est issu d’un croisement naturel entre le gouais blanc et le gamay.

Son débourrement précoce le rend plutôt sensible aux gelées. Même s’il résiste bien eu froid de l’hiver.

Il est taillé traditionnellement en guyot à la nantaise sur trois têtes, une baguette et deux coursons. Il s’accommode très bien de taille modérément longue en guyot simple par exemple.

Ses grappes sont plutôt petites à moyennes, cylindriques et compactes avec de petites baies, sphériques déformées quelquefois par la compression. Leur peau est épaisse, pruinée de couleur vert jaunâtre à jaune doré à pleine maturité.

Il est sensible au mildiou et à la pourriture grise.

Le Melon donne des vins fins, léger et fruité sur des notes citronnés voire pamplemousse dans la jeunesse.

Selon les méthodes de vinification, la durée de l’élevage sur lie, il gagnera en structure et en matière.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

 


Le Chardonnay

Le Chardonnay est le cépage le plus cultivé dans le monde.

Ses grappes sont moyennes, cylindriques, compactes. Les baies sont sphériques ou parfois légèrement oblongues, de couleur jaune ambré au soleil, avec une peau assez mince.

Il s’adapte à de nombreux climats, on le retrouve dans des régions viticoles variées : Bourgogne, Champagne, Alsace, Savoie, Jura, Languedoc… Son débourrement précoce a tendance à l’exposer aux gelées printanières. Assez vigoureux et dans l’ensemble productif, il est moyennement sensible au mildiou et à l’oïdium.

Chaque région produit des chardonnays assez différents. En règle générale, les arômes sont :

Poire, Pêche, Citron, Pamplemousse. Mais aussi : acacia, caramel moût, beurre frais et noix de muscade.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • La Maison Neuve
  • L’Inspiration n°13
  • La Finesse – Méthode traditionnelle blanc
  • La Grande Réserve – Méthode traditionnelle blanc

 


Le Sauvignon blanc

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.
Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte, melon et abricot.

Il vient d’être planté et produira ses premières cuvées dans trois ans.


Le Sauvignon gris

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.

Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte, melon et abricot.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Cloud Loup
  • L’Inspiration n°13
  • La Maison Neuve

Le Pinot gris

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.

Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte,

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Cloud Loup
  • L’Inspiration n°13

La Folle Blanche

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.

Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte,

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • La Finesse – Méthode traditionnelle blanc

Le Pinot Noir

Grappes petites, cylindriques, très durs; baies petites, sphériques ou légèrement ovoïdes d’un noir bleuté ou violet foncé (existe en blanc et en gris), recouvertes d’une pruine abondante, pellicule épaisse, riche en matières colorantes, pulpe peu abondante et fondante.

Débourrement précoce, vigoureux. Résiste bien aux froids hibernaux. Productif suivant les clones spécifiques aux régions de production. Sensible au mildiou, à l’oïdium, aux cicadelles et à la pourriture grise. Ses rameaux sont assez fragiles.

Fruits rouges, mûre, cerise, violette et truffe. Les principaux arômes primaires sont :Cerise Mûre.

Mais aussi : violette, truffe, cuir.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Beauchêne rosé

Cabernet Franc

Grappes petites, cylindro−coniques, lâches, parfois ailées; baies petites, sphériques très pruinées d’aspect, noir bleuté, pellicule fine, jus sucré un peu astringent.

Débourrement moyen précédant d’une dizaine de jours celui du cabernet−sauvignon. Considéré comme plus vigoureux que ce dernier, il est sensible au mildiou, à l’oïdium, au black−rot et à la pourriture grise.

Ce cépage donne des vins peu colorés dont la palette aromatique est sensible au sol. Les principaux arômes primaires sont :Framboise Violette. Mais aussi : réglisse, poivron vert.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Bois Forcin rouge
  • Le Zéphyr rouge
  • Le Chemin de la Coulée rouge
  • Le Cabernet rosé

Le Cabernet Sauvignon

Grappes petites à moyennes, cylindro−coniques, ailées; baies sphériques, petites, noires, très pruinées avec un net aspect noir bleuté, peau épaisse, dure avec une chair ferme, croquante ayant une saveur spéciale caractéristique. Goût astringent.

Débourrement tardif huit à dix jours après celui du merlot, du carignan et du cabernet franc. Assez vigoureux mais sensible à l’oïdium, l’eutypiose et l’excoriose. Craint la sécheresse et l’égrenage quand il est trop mûr. Résiste assez bien à la pourriture grise, moyennement sensible au mildiou.

Ce cépage donne des vins très tanniques et colorés, les arômes de cassis, de mûre et de poivron le caractérisent. Les principaux arômes primaires sont : Cassis Mûres Poivron. Mais aussi : cèdre, épices.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Bois Forcin rouge

Le Merlot

Grappes moyennes, cylindriques, lâches parfois ailées; baies sphériques, petites à moyennes, de couleur bleu noir (existe également en rose et en gris. Le merlot blanc n’est pas la forme blanche du présent cépage mais seulement une ressemblance), peau à épaisseur moyenne, pulpe juteuse de saveur agréable.

Débourrement assez tôt, une semaine environ avant le carignan. Sensible au froid hibernal. Assez vigoureux, demande à être conduit sur fils de fer. Est donné comme sensible à la sécheresse et préfère les terres profondes, riches, conservant suffisamment l’humidité pendant l’été, le contraire le conduisant à produire de petits grains, inconvénient que l’on retrouve également avec la syrah. Le merlot est peu attaqué par l’oïdium mais sensible au mildiou, à la pourriture grise, aux attaques des vers de la grappe et aux cicadelles.

Ce cépage donne des vins très colorés, il s’assemble à merveille avec les cabernets. Les principales expressions variétales sont la violette et le pruneau. Mais aussi : framboise, cassis, épice.

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Bois Forcin rouge
  • Le Chemin de la Coulée

Le Gamay N

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.

Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte,

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • Le Gamay rouge
  • Le jus de raisin pétillant

L’Egiodola

Baies petites, ovoïdes, d’un beau jaune d’or à maturité complète, pellicule épaisse et pulpe fondante.

Débourrement moyen, cépage vigoureux, demande cependant à être conduit sur fils de fer. Sensible à l’oïdium, au black−rot, à l’excoriose et à la pourriture grise.

C’est un cépage un peu délicat à travailler pour obtenir de bons produits : en Sauternais, il donne de merveilleurs vins liquoreux, en Val de Loire, il donne des vins blancs secs, fins et racés.

Les principaux arômes sont : Poire, Bourgeon de cassis, Poivron vert, mais aussi : Pomme verte,

Vous le retrouverez dans les cuvées :

  • L’Elégance – Méthode traditionnelle rosé